Fondé en 1992 par Claire Lemay et Johanne Proulx, Zocalo, atelier d'art situé à Longueuil, se consacre à l’art imprimé.

Zocalo a présenté et réalisé des événements marquants tout au long de son histoire. En 1994, Zocalo et la Fondation pour l’art thérapeutique et l’art brut du Québec collaborent avec les artistes cubains de Holguin lors de l’évènement Le Zoc prend le large. Le premier volet, La Fiesta de la Cultura, se déroule à Cuba, alors que le second s’est tenu à Longueuil.

En collaboration avec la Société de développement des arts et de la culture de Longueuil (SODAC), Zocalo organise, en 1996, l'exposition Nous sommes parfois plusieurs vertiges simultanés, dont la source d’inspiration est un poème inédit de Jean-Marc Desgent. L’exposition a lieu au Vieux presbytère St. Mark et au Centre culturel Jacques-Ferron à Longueuil, ainsi que dans la ville d’Alma, au Saguenay―Lac-Saint-Jean.

En 2002, l'atelier célèbre son 10e anniversaire par la présentation de l’évènement Dix ans d’imaginaire, sous le commissariat de Martine Simard-D’arc.

En 2003, Zocalo reçoit son accréditation du Regroupement des centres d’artistes autogérés du Québec (RCAAQ). L'année suivante, le centre se dote d'un atelier numérique qui lui permet de mieux remplir son mandat, soit celui de soutenir la production, la recherche et la création en impression numérique.

Face à la nécessité d'assurer la relève, Zocalo crée, en 2005, un programme de résidences.

L'année 2007 marque le 15e anniversaire de Zocalo. Pour souligner l’évènement, l'exposition Les Noces de cristal est mise sur pied, avec la collaboration du poète Jean-Marc Desgent. La même année, lors du 350e anniversaire de la ville de Longueuil, Zocalo participe aux célébrations avec Donne tes impressions / Fais ta marque ! Ce projet d’art postal est ensuite retenu dans la catégorie        « diffusion de la culture » de la première édition du Gala de la culture de Longueuil. Toujours en 2007, les artistes de Zocalo participent aux Saisons Nijinski à Montréal. L’exposition Zocalo ― Place publique aux impatients se tient sous le commissariat d'Édouard Lachapelle à la maison de la culture Frontenac à Montréal. Lui succède l'exposition d'eau-forte À côté de la plaque, qui se produit au Vieux Presbytère de Saint-Bruno-de-Montarville.

2008 marque un retour de Zocalo à Cuba avec l'exposition Zocalo en el ademán de dirigir las nubes, regroupant des artistes cubains et de Zocalo. Un catalogue d'exposition est publié.

Poursuivant ses démarches de développement de public, le centre participe, en 2009, à un projet de médiation culturelle. Mise sur pied en collaboration avec le centre Plein sud, centre d'exposition en art actuel à Longueuil, l’exposition Première impression est financée par la Ville de Longueuil dans le cadre de l'entente du développement culturel avec le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine.

Invité, en 2009, par l'Union de Escritores y Artistas (UNEAC) de Holguin à Cuba, qui célèbre son 25e anniversaire, Zocalo présente une exposition internationale d’estampes de 25 artistes québécois et cubains. Sous le commissariat d'Isabelle Riendeau et de Ronald Guillén, l'exposition La rencontre / El encuentro est présentée à la Galerìa Fausto Cristo de Holguin. Par la suite, elle est présentée, en février 2011, à la Galeria L de l'Université de La Havane à Cuba et, en septembre 2011, à Orléans en Ontario conjointement avec l'exposition Les valises numériques de l'Atelier de l'île, de Val-David.

L'année 2010 marque le début des expositions solos sur la galerie virtuelle de Zocalo avec les artistes Joan Rzadkiewicz et Claire Lemay.

Le centre a reçu une subvention du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) et de la CRÉ de l'agglomération de Longueuil pour la tenue de trois expositions extérieures à Longueuil, soit : Place publique, au parc St. Mark en 2011, L’art à flot, au parc de la Cité en 2012 et La Traversée, au Port de plaisance Réal-Bouvier, en 2013.

En 2014, dans le cadre de la 49e Finale des Jeux du Québec, Zocalo a eu l’occasion de s’afficher sur la rue Saint-Charles du Vieux-Longueuil en présentant Un jardin dans la ville (bannières). Parallèlement à ce projet, les artistes de Zocalo, sous le commissariat d’Andrée-Anne Dupuis Bourret, ont réalisé un jardin de papier qui a fait partie intégrante du parterre de la Maison de la culture.

Claire Lemay et Johanne Proulx
Donne tes impressions / Fais ta marque ! - 2007
Zocalo ― Place publique aux impatients - 2007
Un jardin dans la ville - 2014