Présentation d’artiste en résidence

L’artiste résidente Geneviève Cadieux-Langlois est venue le 1er novembre 2018 présenter son travail de recherche ainsi que ses réalisations effectuées à Zocalo.

Biographie de l’artiste

Geneviève Cadieux-Langlois vit et travaille à Longueuil. Diplômée en Arts visuels et médiatiques à l’Université du Québec à Montréal et détentrice d’un brevet d’enseignement, elle développe une pratique pluridisciplinaire en performance, installation sculpturale et art imprimé. Elle s’implique activement en tant que membre cofondatrice du Collectif d’artistes Local 16 dont la mission vise à démocratiser l’art actuel en Montérégie. L’artiste a participé à plusieurs expositions au Québec et à l’international (France, Pologne). Elle a poursuivi ses recherches lors de résidences de production aux centres d’art imprimé SAGAMIE (Alma, Qc) et IMAGO (Moncton, NB). Dernièrement, l’artiste collabore avec Sophie Perry pour le laboratoire de création Les Filles vont vieillir, mais le titre ne changera pas déployé à la Maison Rollin-Brais en partenariat avec le Conseil des Arts de Longueuil et le Réseau de Carrefours Jeunesse-Emploi du Québec. L’artiste est engagée à la coordination de Zocalo, centre d’artistes depuis 2017.

Démarche artistique

L’ensemble de mon travail interroge ou exacerbe les rapports sociaux que j’entretiens avec mon entourage. Je disloque, reconstruis et incarne les comportements en société, les dynamiques de groupe et les relations de pouvoir qui s’y développent. L’enjeu est de rendre visibles mes affects et tensions ressenties entre les individus d’une communauté. Je construis des dispositifs participatifs ou collaboratifs en m’emparant de la réalité pour la décliner sur un mode alternatif (costumes, objets, art vivant). Par réalité, j’entends l’emploi d’objets tangibles et leur représentation physique ainsi que la restitution des actions et des comportements humains que j’observe me faisant revivre seule ou en groupe des expériences réelles pour tenter d’en développer la complexité émotionnelle.

Je conçois chaque projet selon le contexte précis où il se déploie, le lieu d’accueil, la collectivité sollicitée et l’instant présent sont des éléments qui façonnent mon approche réflexive. Influencée par les idéologies de l’art contextuel, je cherche à susciter un être ensemble, à sceller un pacte avec l’autre, c’est-à-dire, celui de la consolidation sociale, une forme de démocratie politique du geste et de l’image. Je m’intéresse au langage commun au sens large, ainsi, je compose avec l’improvisation des corps dans l’espace et l’évocation de lieux chargés d’une mémoire collective. Cela se concrétise par des ensembles photographiques, des installations, des vidéos, des inventaires d’objets et la confection de costumes. Il s’agit autant de manières d’identifier mon expérience sur le monde que de découvrir les relations imprévues que ces éléments font ressurgir. Le besoin d’appartenir au territoire et de cultiver le goût des autres m’amène à créer des dispositifs artistiques orientés sur le partage.

Site internet: Geneviève Cadieux-Langlois