Céline Goudreau

Pluie qui tombe

2021

Photogravure, pointe sèche et impression numérique sur papier BFK Rives

V/V

Édition de 5 variantes

13 1/2 x 15 po | 34 x 38 cm

La nature et ses éléments habitent et nourrissent l’artiste depuis plusieurs années. Elle s’inspire de leur mouvance, de leur force et leur fragilité. Le souffle du vent, le brouillard marin, les marées puissantes, la texture brute des escarpements ou la formation des îles interpellent l’imaginaire et les sens de Goudreau. Tout cet univers influence son travail.

Sur la thématique du fleuve, les oeuvres présentées dans cette exposition portent une réflexion sur la nature qui se transforme et évolue tous les jours. De manière poétique, Goudreau désire refléter la précarité et la préciosité de la nature et de la vie. Elle s’inspire de la rencontre tangible entre les lignes, les formes, les textures et le paysage qui font partie de cet environnement. Elle met en relation la photogravure, la collagraphie et les mots pour créer un ensemble et former un tout. Ses photogravures sont issues de photographies prises au bord du fleuve St-Laurent, tandis que ses collagraphies et pointes sèches traduisent d’une façon abstraite ce qui l’habite durant ses randonnées dans la nature. L’écriture de haïkus lui permet de traduire ses sensations et émotions face à ce qu’elle ressent à l’égard de cet environnement naturel.

— 

celinegoudreau.com

© Jean-Michael Séminaro

Céline Goudreau