0e5b5dae f4b1 c7e2 b703 7443f6b322e7
Oeuvre illustrant l’appel de dossier : Détail de l’oeuvre “Jardin de roses”, 2023,  Céline Goudreau et Marie-Belle Ouellet

APPEL DE DOSSIER
Date de tombée: 20 août 2024

Zocalo, centre d’artistes en art imprimé invite les artistes en art imprimé et les écrivain·e·s à soumettre leur dossier pour le projet Rendre visible l’invisible. Ce projet rassemblera artistes et écrivain·e·s, qui travailleront en binôme dans un esprit d’échange et de création sur le thème de la mémoire.
 
Description du projet :
Le thème de la mémoire a été choisi pour explorer notre propre mémoire, mais également celle de la société où nous habitons. On peut aussi parler du patrimoine matériel et immatériel qui peut disparaître, comme une langue ancestrale autochtone, refaire surface ou être dévoilé sous un nouvel angle. Qu’est-ce que l’archive révèle sur le passé? Qu’est-ce qui lui échappe, demeure oublié? Parfois la mémoire nous joue des tours, elle est fragmentaire et biaisée, subjective.

Les propositions de projets sélectionnées ouvriront des pistes de réflexions autour du médium imprimé et de sa relation à la mémoire. Qu’est-ce qui émerge de la gravure d’une matrice, de son impression et du fantôme laissé derrière. Au-delà du multiple, comment les rituels associés à la gravure sont-ils empreints de mémoire? Comment peuvent-ils infuser une essence nouvelle aux images, aux mots et aux souvenirs. Les textes pourront emprunter la forme du journal, de la lettre, du monologue, de la nouvelle, du récit, de la poésie, etc.

Les artistes et écrivain·e·s choisi·es seront invité·e·s à explorer les différentes possibilités qu’offre cette thématique. Les duos, sélectionnés et accompagnés par la commissaire du projet, vivront une expérience de co-création dans un contexte de solidarité active nourrie par l’échange et le partage d’idées. Zocalo, lieu de rassemblement, permettra de travailler ensemble et de mettre en commun leurs pratiques créatives.

Les oeuvres réalisées seront exposées dans une bibliothèque de la ville de Longueuil et à la librairie Alire. Une rencontre publique aura lieu à la fin du projet.

La commissaire du projet est Claire-Marine Beha, journaliste-rédactrice professionnelle et réalisatrice du balado Sous la fibre qui donne une voix à l’art visuel du Québec depuis 4 ans.

 

Zocalo offre:

● un cachet de 1500$ par artiste et écrivain·e

● la promotion du projet et une visibilité pour les artistes et les écrivains

● une publication papier présentant textes et images

 

Matériel d’appui demandé :

● Une lettre de motivation qui explique votre désir de participation au projet et votre lien avec la thématique

● Une courte bio et un texte de démarche (maximum 1 page)

● Un curriculum vitae (maximum 2 pages)

● Pour les artistes en arts visuels : 10 images numériques (300 DPI), une liste descriptive des oeuvres

● Pour les écrivain·e·s : Un échantillon d’écriture (1000 mots maximum pour la prose, de 1 à 4 pages pour la poésie)

 

Critères de sélection :

● Être reconnu·e comme artiste ou écrivain·e professionnel·le ou de la relève

● Ouvert aux artistes, membres ou non membres de Zocalo

● Volonté de collaborer avec un·e autre artiste ou écrivain·e pour la réalisation des oeuvres

● L’intérêt de vivre une expérience de partage et de réflexion autour de la thématique

● Avoir la capacité de produire des oeuvres en respectant un échéancier

● Une des places sera réservée aux artistes membres du centre

● Afin de favoriser une représentation plurielle, Zocalo accordera une attention prioritaire aux candidat·e·s issus·e·s des groupes sous-représentés à évaluation égale.

 

Échéancier :

● Date limite pour soumettre votre dossier : Vendredi, le 20 août 2024 à 17h

● Présélection : Début septembre 2024 (sous réserve du financement)

● Réponse officielle : Début janvier 2025

● Réalisation du projet : Hiver-printemps 2025

● Exposition du projet : Automne 2025

 

Votre dossier complet devra être acheminé au plus tard le 20 août 2024 à 17h à l’adresse courriel suivante : info@zocaloweb.org

 

Notez que la réalisation du projet dépend de l’obtention d’une subvention dans le cadre de l’entente de partenariat territorial entre le CALQ et l’Agglomération de Longueuil.