Fondé en 1992 par Claire Lemay et Johanne Proulx, Zocalo se consacre à l’art imprimé.

Tout au long de son histoire, le centre présente des événements marquants. Dès 1994, il collabore avec les artistes cubains de Holguin lors de l’événement Le Zoc prend le large. Zocalo gardera contact avec ces artistes cubains et fera d’autres projets avec eux, mais son développement sera surtout orienté à l’échelle régionale et nationale.

À l’affût des innovations en art d’impression, le centre se dote dès 2004 d’un atelier numérique. La même année, il présente le projet Le Grand Jeu. Cinquante-quatre artistes, dont Bonnie Baxter, Maurice Savoie et Luc Béland, réalisent une carte à jouer grand format.

Face à l’importance de soutenir la recherche, Zocalo crée, en 2005, un programme de résidence. Plus d’une cinquantaine d’artistes ont bénéficié de ce programme à ce jour, dont Cozic, Luis Guttierez, Annie Conceicao-Rivet, Cynthia Dinan-Mitchell, Élise Massy, Guillaume Brisson-Darveau et Céline Huyghebaert.

Toujours en 2005, le projet de jumelage artistique Viens dans ma cour a été exposé à la Galerie de Presse-Papier de Trois-Rivières, à la Galerie du Vieux Presbytère de Saint-Bruno et à la Galerie de l’atelier Circulaire de Montréal.

En 2007, Zocalo présente Donne tes impressions/Fais ta marque ! Ce projet d’art postal fut retenu dans la catégorie « diffusion de la culture » de la première édition du Gala de la culture de Longueuil.

L’année 2008 marque un retour de Zocalo à Cuba avec l’exposition Zocalo en el ademán de dirigir las nubes, suivi, en 2009 d’une exposition internationale d’estampes de 25 artistes québécois et cubains. L’exposition est présentée à Holguin puis, à l’université de la Havane, Cuba en 2008 et 2011 et terminera son parcours à Orléans, Ontario.

En 2010, c’est le début des expositions sur la galerie virtuelle de Zocalo, cette galerie sera remise en fonction en 2021. La même année, l’exposition La relève en arts visuels et les nouveaux langages de l’estampe présente le travail de quatre jeunes artistes de l’agglomération de Longueuil, dont Stanley Février, prix en art actuel du MNBAQ 2020.

Le centre débutera ensuite une série d’excursions hors les murs. Soutenu par le CALQ et la CRÉ de l’agglomération de Longueuil, il présentera Place publique, au parc St. Mark en 2011, L’art à flot, au parc de la Cité en 2012 et La Traversée, au Port de plaisance Réal-Bouvier, en 2013. L’année suivante, les bannières d’Un jardin dans la ville seront installées sur la rue Saint-Charles du Vieux-Longueuil et Un jardin de papier couvrira le parterre de la Maison de la culture.

En 2016, Zocalo se dote d’une chambre noire avec unité d’exposition NUARC et réalise le projet collectif Élément Feu (recueil d’estampes). Ce document fait partie de la collection de la Bibliothèque et Archives nationales du Québec depuis 2018.

En 2017, le centre lance la bourse Zocalo, stage d’initiation à l’estampe offert à un étudiant en arts visuels du Cégep Édouard-Montpetit.

En 2019, Zocalo fait partie du comité organisateur du Festival des arts imprimés de Montréal.

Claire Lemay et Johanne Proulx
Donne tes impressions / Fais ta marque ! - 2007
Zocalo ― Place publique aux impatients - 2007
Un jardin dans la ville - 2014
Exposition rétrospective / Zocalo : 25 années de création - 2018