Zocalo, centre d’artistes en art imprimé et l’Université de Sherbrooke sont heureux de vous inviter à l’exposition entre-voies qui aura lieu du 19 janvier au 25 avril 2024 à l’Espace culturel de l’Université de Sherbrooke campus de Longueuil.

Pour activer la rencontre de pratiques et d’imaginaires variés, les commissaires de l’exposition Pépite & Josèphe ont jumelé en duos quatre artistes ayant des pratiques individuelles en art imprimé. Se rencontrant pour la première fois dans ce contexte de création particulier, chaque duo a profité d’une résidence d’une semaine au centre Zocalo afin d’entamer la création d’un projet collaboratif.

Au fil des six derniers mois, Katia Gosselin, Stephanie Russ, Édith Laperrière et Jean Mailloux ont mis en commun leurs savoir-faire, leurs expériences vécues et leurs sensibilités singulières face à l’impact de l’activité humaine sur l’environnement. Leur travail s’est élaboré en dehors des voies traditionnelles de l’art imprimé, par le biais d’un contact particulier avec l’eau et le bois comme surface d’impression et d’exploration. L’installation photographique du duo Gosselin-Russ propose d’inattendus points de vue, jouant sur l’étonnante capacité de l’eau à réfléchir momentanément sur sa surface l’environnement en constant changement. En détournant un banal panneau de bois de construction en une matrice servant à l’impression de leurs œuvres, le duo Laperrière-Mailloux nous amène à nous pencher sur les restes d’un paysage qui nous a quittés suite aux ravages causés par les brasiers forestiers.

Empreintes par les subtilités du monde tangible, ces créations réalisées à une époque géologique marquée par l’impact massif des activités humaines sur la planète, apparaissent comme une ouverture entre deux temps, deux réalités. Conçue à la croisée des mondes – entre l’écoulement et l’écroulement – l’exposition entre-voies est une invitation à nous laisser toucher et transformer par le caractère impermanent de tout ce qui nous entoure.

Exposition ouverte sept jours sur sept, entrée libre.  150, place Charles-Le Moyne, 3e étage, Longueuil.

Des visites guidées sont disponibles au coût de 10 $ par personne. Pour réserver, veuillez écrire à : animation@zocaloweb.org

Informations : Anaïs Janin, coordonnatrice, Zocalo, courriel : info@zocaloweb.org, Tél. : 450 679-5341. 

01 e j portrait

ÉDITH LAPERRIÈRE

Originaire de Lorrainville, Edith Laperrière est une artiste visuelle qui vit et travaille au Témiscamingue. Elle est détentrice d’un baccalauréat en arts visuels de l’Université du Québec à Trois-Rivières (2010). Elle a participé à plusieurs expositions individuelles et collectives en Abitibi-Témiscamingue et ailleurs au Québec. Elle imprime et s’implique à l’Atelier les mille feuilles, centre d’art imprimé. Elle est récipiendaire d’une bourse du Conseil des arts et des lettres du Québec en 2022 pour le projet La mémoire des ruines en duo avec une autre artiste de sa région. Ses œuvres figurent au sein de diverses collections publiques et privées, dont celles du Musée d’art de Rouyn-Noranda, de Loto-Québec et de la Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).

JEAN MAILLOUX

Titulaire d’un baccalauréat en arts visuels de l’Université Concordia (1990), Jean Mailloux vit et travaille à Montréal. Après avoir participé à différentes expositions individuelles et collectives, il se consacre à la diffusion du travail artistique des autres alors qu’il occupe des postes dans des centres d’artistes à Montréal et à Québec. Il met entre autres sur pied des programmes et des expositions vidéos qui sont présentés à Montréal, à Paris, à Toulouse et à Santiago. Renouant avec sa propre pratique en 2007, il s’attarde particulièrement au dessin, à la lithographie et à la photographie. Il effectue une résidence d’artiste d’un mois en Finlande (2014), puis une autre au Danemark (2016). Son travail est présent dans les collections de la Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), de Loto-Québec, de l’artothèque de la Bibliothèque Gabrielle-Roy et de la Banque Nationale. De 2004 à 2006, il occupe la coprésidence du conseil d’administration du RCAAQ puis, durant deux mandats, la présidence du conseil d’administration de l’Atelier Circulaire dont il est membre depuis le début des années 2010.

03 s k portrait

STEPHANIE RUSS

Née à Montréal, Stephanie Russ a obtenu un baccalauréat en beaux-arts de l’Université Concordia (1990), puis une maîtrise en beaux-arts de l’Université de l’Alberta (1994). Elle se spécialise dans la gravure, le dessin et les arts du livre. Son travail a été diffusé à l’international lors d’expositions individuelles et collectives et lors de biennales et triennales présentées dans divers pays tels que les États-Unis, la Serbie, la Pologne, l’Allemagne, la Bosnie, l’Egypte, le Japon, la Turquie, la Belgique, la France et le Canada. Récipiendaire de plusieurs bourses, Stephanie Russ a récemment remporté le prix Francine Turcotte. Elle a également été artiste en résidence à l’Atelier Circulaire en 2007, ainsi qu’à Presse Papier en 2019. Elle enseigne actuellement à l’Université Concordia la lithographie, la sérigraphie et les médias numériques.

KATIA GOSSELIN

Diplômée à la maîtrise de l’Université Concordia (2023), l’artiste Katia Gosselin a présenté son œuvre à travers de nombreuses expositions tant au niveau national qu’international. Son travail fait partie de collections privées au Canada et en Belgique. Depuis 2009, l’artiste a reçu l’appui du Conseil des arts et des lettres du Québec, du Conseil des arts du Canada, du Conseil des arts du Manitoba ainsi que des bourses d’études au mérite de plusieurs fondations. On a pu voir sa série Espaces périphériques au centre VU (2017), True Stories (géologie de la mélancolie) au centre Skol (2018), Il faudra en revenir, Connexion/Ancrage au centre Vaste et vague (2021) ainsi que La vallée des aurores (en partie) à la Galerie FOFA (2023). Katia Gosselin a également publié des livres alliant textes et photographies, dont Entre Havre-de-paix et L’Avenir, Rawnessness et Stay in Touch, tous disponibles à la Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ). Enfin, son travail peut également être vu dans les revues des éditions IndeKeuken (Belgique), YYY3 (Finlande), méli-mélo Maureen party mix (OK Stamp Press), Trop de réalité (éditions Boucane), ainsi que dans Ciel variable (CV108, Québec).

05 p et j portrait

PÉPITE & JOSÈPHE – COMMISSAIRES

Pépite et Josèphe est un duo d’artistes formé en 2016 par Vincent Biron-Chalifour et Josephe Landreville. Pépite a obtenu son baccalauréat en photographie à l’Université Concordia (2018) et Josèphe sa maîtrise à l’Université du Québec à Montréal en arts visuels et médiatiques (2021). Leur pratique, d’abord générée par la marche et la collecte de détritus oubliés, s’inscrit dans une réflexion environnementale et sociétale qui cherche, au moyen de l’art, à contourner l’accélération sociale et revaloriser l’objet-déchet aujourd’hui surabondant sur le territoire. Leur travail a été diffusé à l’occasion d’expositions solos dans leur ville natale (Atelier Circulaire, Montréal, 2020), puis récemment en Montérégie par EXPRESSION, centre d’exposition de Saint-Hyacinthe ainsi que par le centre d’artistes Zocalo (Longueuil, 2023). Leurs prochaines expositions seront présentées cet hiver par la Galerie B-312 (Montréal); au printemps par La Maison des artistes visuels francophones (Winnipeg) et à l’automne par le centre d’artistes ATOLL|art actuel (Victoriaville). Sélectionné pour la mission photographique de l’Estrie, le duo présentera le résultat de ses recherches en 2025 au centre Sporobole (Sherbrooke) ainsi qu’en Gaspésie lors des Rencontres internationales de la photographie.

logo entre voies