CONFÉRENCE : COMPRENDRE L’ART CONTEMPORAIN AVEC ANDRÉ SELEANU – JEUDI 2 DÉCEMBRE À 18H

Zocalo vous invite à la conférence d’André SELEANU : Comprendre l’art contemporain : Art tactile, art sémiotique, le jeudi 2 décembre à 18h

 

Dans le cadre de la sortie de son essai en octobre 2021 : Comprendre l’art contemporain aux éditions Mots en toile. 

 

 ♦ Durée de la conférence : 1h15  ♦ 80 rue Saint-Jean, Longueuil J4H 2W9  ♦Gratuit   ♦Passeport vaccinal obligatoire   ♦Conférence retransmise en direct sur le Facebook Live de Zocalo

 

Brève présentation :

Cet essai ouvre une perspective innovatrice sur l’art contemporain, incluant une manière originale d’analyser et de classifier des oeuvres dans ce domaine.  André Seleanu vise un style clair, accessible à un très large éventail de lecteurs – artistes, étudiants, lectorat général, universitaires. L’essai est imagé et accessible, sans rien perdre de son érudition.  Ce travail est le fruit d’une considérable expérience en tant que critique d’art et journaliste des arts visuels,  autant au Canada que dans d’autres pays et cultures.  Il est important de mentionner que l’auteur est membre de l’Association internationale des critiques d’art (AICA) et de la Fédération des journalistes du Québec.

André Seleanu note que la forme caractéristique de l’art appelé contemporain est celle de l’installation conceptuelle.  Sa nature profonde est liée au signe, au code, des notions liées à la culture actuelle.  Le résultat de cette démarche est un art qui manque souvent d’émotion et de transcendance.  En revanche, l’auteur défend pour sa part l’importance des formes d’expression plastique qui ont accompagné la culture depuis des temps immémoriaux : la peinture, la sculpture, la gravure. Cet essai puise à la philosophie contemporaine (Derrida, Deleuze…) tout en abordant largement l’oeuvre d’artistes tels que Marcel Duchamp, Mark Rothko, Claude Monet, Jean-Paul Riopelle, etc.   Il développe en même temps une terminologie inédite liée à la phénoménologie qui est le résultat de mes recherches.   

Note biographique :

Diplômé en science de l’Université McGill(1983), André Séleanu s’est orienté vers le journalisme et la critique d’art. 

Collaborateur permanent en langues française et anglaise des revues Vie des Arts (Montréal) et Canadian Art (Toronto) depuis 1997.  André Seleanu a collaboré à des dizaines de numéros de Vie des Arts avec des reportages et des critiques autant sur des artistes contemporains que sur des thèmes de l’art classique ou traditionnel.  Il a très souvent contribué également aux journaux La Presse et Le Devoir.  Nombreuses collaborations à La Presse sur les arts visuels.  

André Seleanu a fait également du commissariat d’expositions : par exemple, en 2003, il a organisé une exposition intitulé  Peindre le 11 septembre et en 2009, une exposition sur les peintres latino-américains du Québec. 

André Seleanu a également fait du journalisme scientifique et politique.  De 1999 à 2004, il a été principal correspondant de la revue Recto Verso de Montréal pour le Tiers Monde et l’Amérique latine.  Également correspondant du Devoir en Amérique latine. 

Actuellement, membre de l’Association internationale des critiques d’art (AICA) basée à Paris et de l’Union des écrivains du Québec. (UNEQ)

En 2021, publication de Comprendre l’art contemporain art tactile, art sémiotique chez Mots en toile, Montréal et un essai apparenté Le Conflit de l’art contemporain chez L’Harmattan, Paris.

André Seleanu a écrit un grand nombre d’articles sur la gravure de tous les genres.  C’est un domaine qui le fascine, sans être graveur.