Présentation publique d’artiste en résidence – ISABELLE TESSIER – Jeudi 27 janvier à 18h par ZOOM

PRÉSENTATION PUBLIQUE | ARTISTE EN RÉSIDENCE | ISABELLE TESSIER

//ARTISTE EN RÉSIDENCE//
Zocalo, centre d’artistes, débute sa série de présentations d’artistes annuelles avec l’artiste résidente Isabelle Tessier, le jeudi 27 janvier 2022, à 18 h. Cette présentation se tiendra par le système de vidéoconférence ZOOM.
L’artiste vous présentera son travail de recherche ainsi que ses réalisations au terme de sa résidence effectuée à Zocalo dans le cadre du programme 2021-2022.

Joignez-vous à nous ! 

Participer à la réunion Zoom
https://zoom.us/j/95259577968?pwd=SURQZkNySkxnRk9TVkkvMlJtamhaZz09
ID de réunion : 952 5957 7968
Code secret : 278849


Les recherches d’Isabelle Tessier portent principalement sur l’espace habitable et la relation qu’entretient l’Être humain avec son environnement. Grâce à des procédés photographiques expérimentaux, elle crée un univers visuel onirique. L’image est détournée de sa nature première par les multiples transpositions entre les médiums et développe un nouveau potentiel narratif. La mémoire fragile des lieux, la présence de l’autre et les actions éphémères sont des thèmes récurrents dans sa pratique.

Durant ce projet de résidence, Isabelle Tessier est allée à la rencontre de l’autre par l’entremise d’objets laissés dans les lieux publics. L’œil ouvert, elle a ausculté le paysage, en quête d’indices du passage d’autrui. Comment cet objet est-il arrivé ici? Qui l’a amené? Quelle était sa fonction? L’objet sale et oublié, devient soudainement un intermédiaire précieux lui permettant d’entrer en contact avec l’autre. 
Ses explorations l’ont notamment amenée à imprimer sur l’objet, ou encore, à l’utiliser comme matrice. Ultimement, les objets ayant subi diverses interventions retourneront là où ils furent ramassés, afin d’éveiller les sens des prochaines personnes qui partageront cet espace. 

 

BIOGRAPHIE :

nbit photo1Artiste multidisciplinaire, Isabelle Tessier vit et travaille dans le Grand Montréal.  
En 2018, elle présente sa première exposition individuelle, Perceptions fugitives, à La Cenne à Montréal. Elle détient un baccalauréat en arts visuels et médiatiques de l’UQAM et a exposé son travail chez Arprim, à la Galerie de l’UQAM, à la Place des arts et au Musée des beaux-arts de Sherbrooke dans les dernières années.